FDM (dépôt de fil) / Qu'est-ce que la technologie FDM?

 

Les imprimantes 3D basées sur la technologie FDM fabriquent des pièces couche après couche en chauffant du matériau thermoplastique jusqu'à un état semi-liquide. L'extrusion se fait conformément aux parcours contrôlés par ordinateur.

Pour la fabrication, la technologie FDM utilise deux matériaux : un matériau de modélisation, lequel constitue la pièce achevée, et un matériau support, tenant lieu d'armature. 

Les filaments de matériau sont envoyés depuis une bobine vers la tête d'impression, laquelle se déplace selon des coordonnées X et Y, déposant le matériau pour réaliser chaque couche avant que la base ne se déplace vers le bas selon l'axe Z et que la prochaine couche ne débute. 

Lorsque l'imprimante 3D a réalisé la fabrication, l'utilisateur détache le matériau de support ou le dissout dans du détergent et de l'eau. La pièce est alors prête à l'utilisation. 

 

bande techno2

 


 

SLA (stéréolithographie) / Qu'est-ce que la technologie SLA?

 

Une pièce est construite sur une plate-forme horizontale, plongée dans une résine photopolymère liquide. La solidification se produit par photopolymérisation résultant d'un impact de lumière sur la surface supérieure du liquide.

La photopolymérisation de la résine est déclenchée par un simple rayon ultra violet ou une lumière dans les fréquences visibles. L'absorption de la lumière par le liquide limite l'épaisseur de polymérisation à quelques dixièmes de millimètre. Ceci correspond à peu près à l'épaisseur des strates.

Une fois qu'une couche de résine est solidifiée, la pièce s'enfonce dans la cuve de la valeur de l'épaisseur de la strate suivante et une nouvelle section est solidifiée jusqu'à obtention de l'intégralité du volume de l'objet.

A la fin, la pièce est hyperpolymerysée pour accroître au maximum la résistance du matériau.

 

bande techno3